Comment et quand résilier son assurance auto ?

Souscrire à une assurance auto est obligatoire pour tout propriétaire de véhicule à moteur (moto, voiture…) Pourtant, il y a aussi plusieurs motifs de mettre fin à une assurance en cours afin de changer d’assureur et de basculer vers une autre garantie plus avantageuse. Cette résiliation est devenue plus facile pour les automobilistes depuis la loi Hamon entrée en 2015. Cet article vous dit tout.

Quand résilier son assurance auto ?

La période pour résilier son assurance auto dépend de votre choix et votre situation. Mais le moment le plus idéal pour le faire c’est à la première échéance, c’est-à-dire à la première année de son anniversaire. De ce fait, vous n’avez pas besoin de fournir un motif, mais il faut tout de même respecter le délai de préavis de deux mois avant l’échéance. Pourtant, la loi Hamon du 1er janvier 2015 vous permet de rompre votre assurance à tout moment c’est-à-dire même en dehors de cette échéance. Elle ne peut toutefois être exercée qu’après une année de la souscription. Dans ce cas, vous n’êtes tenu d’apporter aucune justification, et de payer des frais. La dernière occasion pour annuler une assurance auto c’est lorsque vous subissez un changement de situation tel que le changement de travail, de situation familiale, de domicile, transmission, vente ou perte de la voiture…

Comment résilier son assurance auto ?

Il existe plusieurs façons de résilier un contrat d’assurance auto. Vous pouvez par exemple choisir de le rompre par la loi Hamon dite loi Consommation. Pour cela, c’est votre nouvel assureur qui s’occupera de toutes les démarches. Vous pouvez aussi le faire en envoyant à votre assureur votre lettre de résiliation dans le délai de préavis. Par contre, si vous avez oublié de l’envoyer dans ce délai, il vous est possible de le résilier dans  le cadre de la loi Chatel. Peu importe la manière choisie, vous devez toujours trouver un nouvel assureur avant la résiliation. Votre ancienne assurance prendra fin un mois après la demande et le nouveau contrat prendra effet juste 24 heures après la rupture de l’ancien.

Quelle lettre de résiliation faut-il rédiger ?

Même si c’est souvent le nouvel assureur qui s’occupera de toutes les démarches dans le cadre de la loi Consommation, vous pouvez rédiger vous-même la lettre de résiliation. Pour cela, elle doit contenir :

  • Votre nom, prénom, numéro de sociétaire et l’adresse
  • Le nom de l’assureur et son adresse
  • La référence du contrat (son numéro)
  • L’objet de votre lettre bien sûr (résiliation)
  • La date d’envoi de la lettre
  • La date souhaitée pour que la résiliation prenne effet
  • Signature avec une formule de politesse

Pour être acceptée, vous devez envoyer cette lettre en recommandée avec accusé de réception.

Voiture de location : que couvre l’assurance du loueur ?
Quand passer son assurance auto au tiers ?